Matthias GhemBonjour, je m’appelle Thierry et je vais te livrer un secret que peu de gens connaissent à propos de mon parcours.
Quand j’ai débuté au tennis à 8 ans, avec une raquette en bois dont mon père avait scié le manche, beaucoup d’adultes m’assuraient que j’avais un grand avenir dans le tennis.

Malheureusement, mon comportement et mon mental désastreux m’ont très vite limité et m’ont empêché d’exprimer mon plein potentiel.
Je n’ai donc jamais atteint le niveau que je sentais possible en moi. Personne ne peut s’imaginer à quel point j’ai souffert de cela dans ma jeunesse car, à cette époque, on ne parlait pas de ces choses-là.
On ne s’y intéressait même pas. On était un « gagnant » ou un « perdant » et c’était tout.

A 18 ans, déçu et fatigué de mes performances médiocres, j’ai arrêté de jouer en compétition et j’ai étudié pour devenir professeur d’éducation physique et moniteur de tennis.

En préparant mon travail de fin d’études sur « le comportement et le mental du joueur de tennis », j’ai découvert un autre monde…

Le livre qui a changé ma vie...
Le livre qui a changé ma vie…

Celui du yoga, de la méditation et du développement personnel grâce au livre « The Inner Game » de Tim Gallwey. Cette initiation a marqué cette nouvelle partie de ma vie et, tant sur les plans sportif, personnel, familial que professionnel, m’a permis de réaliser la plupart des objectifs que je me fixais. On me considérait d’ailleurs comme « un enfant gâté de l’existence »…

Il est vrai qu’aujourd’hui, j’ai trois grands enfants enthousiastes et responsables et je peux être fier de mon parcours dans l’enseignement. Devenu instituteur début des années 90, mes classes ont toutes réalisé des projets ambitieux comme, par exemple, créer une BD sur la vie d’Hergé avec de grands dessinateurs ou réaliser une émission télévisée en direct… Tout était permis, il suffisait de rêver et travailler avec ardeur.

Mais rien n’est jamais acquis…

Plusieurs années plus tard malheureusement, emporté par ma fougue et ensorcelé par les habitudes et le temps qui passe, j’ai oublié ma pratique et je me suis brûlé les ailes en délaissant le développement de ces forces intérieures. Devenu vulnérable à nouveau, je suis retombé très bas. Je pensais ne jamais savoir me relever. Moi qui ne supportais pas les gens déprimés, j’en étais devenu un moi-même. Burnout, séparation, perte d’emploi… Le tourbillon classique.

Retrouver la puissance du mental pour…

moi joueurIl y a dix ans cependant, très en colère, j’ai décidé de me faire violence et de reprendre le dessus. Une fois pour toutes. Je me suis lancé à fond comme professeur de tennis à temps plein au RCS Intero à Uccle après avoir multiplié les métiers.

J’ai arpenté les terrains des heures entières pour retrouver un bon niveau et j’ai repris goût à la méditation et à l’apprentissage continuel afin de redécouvrir cette puissance mentale qui était la mienne. Afin de la partager avec mes élèves, ce qui était et reste ma passion première.

En plus de mes nombreuses heures de cours, je n’ai jamais arrêté de lire, me former, rencontrer d’autres passionnés… Le chemin a été long. J’ai dépensé beaucoup de temps, d’énergie et d’argent mais la récompense est arrivée bien vite.

… Obtenir le titre de champion de Belgique

Mes 4 championnes de Belgique...
Mes 4 championnes
de Belgique…

En 2008, avec une équipe d’interclubs de filles de 16 ans, nous avons obtenu le titre de championnes de Belgique

après deux années de travail acharné. D’autres victoires ont suivi et une nouvelle formation de coach mental s’est dès lors imposée à moi voici deux ans bientôt. J’ai, entre autres, redécouvert qu’il ne fallait jamais s’arrêter de rêver et décider d’agir. ACTION, le maitre-mot. Aller toujours plus loin en sortant de sa zone de confort et se lancer dans de nouveaux défis, de nouveaux challenges.

Ma méthode s’est peaufinée au fil du temps. L’an dernier encore, une équipe de mon club a été sacrée vice-championne de Belgique 2014, battue de quelques points en finale…

Aujourd’hui, les résultats les plus retentissants de cette méthode sont ceux que beaucoup de joueurs et de sportifs ont sur eux-mêmes en parvenant à progresser sans relâche afin de d’arriver à un seuil de dépassement de soi exemplaire tout en donnant le « plus d’eux-mêmes »… Avec un enthousiasme généreux, une concentration fixée et une confiance solide. Bref, un mental en béton. Un « TOP-MENTAL ».

Passe du haut potentiel à la haute performance à partir d’aujourd’hui :

Björn Borg, mon  idole à 17 ans,  un modèle de concentration...
Björn Borg, mon
idole à 17 ans,
un modèle de concentration…

Car, après mûres réflexions, j’aimerais partager mes atouts et mes découvertes avec bien plus de monde. Bien plus de sportifs qui ne progressent pas ou plus à cause de leur mental. Les aider à réveiller ce haut potentiel qui sommeille en eux et le développer à l’extrême afin d’atteindre la haute performance…
Et, qui sait aussi, construire petit à petit avec eux, pour eux, les bases d’une vie meilleure ?

Cordialement, à bientôt.

 

THIERRY JACQUET
Professeur d’éducation physique et spécialiste en psychomotricité
Moniteur (niveau 2) de tennis au RCS Intero (Uccle-Bruxelles)
Coach mental certifié. Logo MCS (2)