Les 6 évidentes raisons de pratiquer le Yoga pour un joueur de tennis…

Les sportifs ne sont pas majoritaires dans les cours de yoga. En effet la plupart d’entre eux considère que pratiquer un sport est suffisant : on est en forme grâce au sport, pourquoi rajouter le yoga ? Qu’est-ce que cela va t’apporter de plus, en réalité ?

Selon moi, pratiquante depuis plusieurs décennies, il y a dejà 6 évidentes raisons d’allier la pratique du yoga à l’entraînement du sportif quel qu’il soit, tant sur le plan personnel que dans un but d’améliorer la pratique de son sport en lui même.

souplesse1) SOUPLESSE PHYSIQUE : D’abord, sur le plan purement physique, la pratique d’un sport intense et nécessitant de la force tel que le tennis, va nous faire développer des muscles compacts et durs. Le yoga va compenser ce phénomène en les étirant et les assouplissant de façon nettement plus approfondie que la simple pratique de quelques étirements avant et après un cours ou un match. En fait, tu en fais régulièrement, toi? Sais-tu qu’un muscle qui travaille régulièrement et intensément aura tendance à rétrécir de plus en plus. Il prend en volume mais perd sa longueur et son élasticité. Les conséquences de ce phénomène peuvent s’avérer désastreuses pour le sportif…

2) CONTROLE DE SOI : Ensuite, dans le Hatha Yoga, les postures sont tenues longtemps et les gestes sont lents. C’est exactement le contraire de ce qui est exécuté dans le tennis. Une pratique régulière permettra donc un nouveau rééquilibrage, tant sur le plan physique que mental. On sort du phénomène d’action/réaction dans l’urgence, vers quelque chose de nettement plus contrôlé et concentré…

equilibre3) ANCRAGE/ EQUILIBRE : De plus, la tenue des postures dans la durée va accroitre la force et l’endurance du sportif, de même que son ancrage, son « maintien », s’agissant des postures debout. Le travail de postures d’équilibre notamment (comme l’Arbre, voir la description) fait travailler l’enracinement, l’alignement du corps, la concentration, éléments importants pour la pratique du tennis. En yoga je travaille aussi beaucoup sur la posture de base c’est-à-dire Tadasana, l’homme debout. Il s’agit ici encore d’ancrage, d’alignement idéal de tout le corps et de répartition du poids sur les plantes des pieds, de sorte que la position puisse être tenue longtemps et sans effort. Cela peut ensuite être appliqué dans toutes les postures exécutées : trouver dans chaque posture l’équilibre idéal , trouver le confort dans l’inconfort primaire. Tu développeras ainsi une nouvelle capacité à te placer idéalement, à être en permanence conscient de la position et de l’alignement de ton corps et à constamment réajuster pour être toujours dans un placement optimal. C’est ainsi que le mouvement sera plus juste et précis, et que les blessures se feront plus rares et moins importantes également…

4) RELACHEMENT : Evidemment, les répercussions de la pratique du Hatha Yoga sur le mental sont évidentes puisqu’elle apporte également la capacité à se détendre et à lâcher prise, les éléments fondamentaux du yoga. Chaque mouvement est fait dans une optique de détente, sans rechercher la performance, dans le respect de ses propres limites et dans un esprit de lâcher-prise et d’humilité. Autant d’éléments qui peuvent paraître au premier abord un peu étranges pour toi, sportif, qui pense en permanence à faire des points ou gagner. Tu constateras pourtant que cet esprit et cette attitude-là sont justement les clés qui te permettront de découvrir et recréer la sérénité et la confiance en toi indispensable pour avoir à un mental d’acier lors de tes matchs. Relâche-toi, cesse de « vouloir à tout prix », détends-toi et le succès ne tardera pas…

5) ENDURANCE : Le yoga travaille également beaucoup avec la respiration. Il permet en effet d’abord la prise de conscience, puis la maîtrise du souffle. Chaque posture, chaque mouvement se fait dans la conscience du souffle et, souvent, dans la pratique d’une certaine respiration, abdominale ou thoracique notamment (voir les descriptions de ces respirations). Sur le terrain, cette conscience et cette maîtrise te permettra de moins te fatiguer et rester maître de tes gestes. Quoi de mieux pour le tennis qui est un sport très énergivore? Et puis tu sais aussi que ta respiration est ton meilleur allié puisqu’il t’accompagne en permanence.

concentration6) CONCENTRATION : Le travail dans la lenteur et la conscience du souffle va accroître la capacité de concentration également très utile pour la pratique du sport. La maîtrise du souffle amène en plus le contrôle du mental et des émotions. Celui qui reste concentré sur sa respiration, respire régulièrement et en conscience, se laissera beaucoup moins vite influencer et déborder par ses émotions que celui qui n’a pas cette maîtrise. Ceci peut être essentiel avant et pendant un match… et dans tous les moments intenses de la vie en général !

Il y a encore bien évidemment beaucoup d’autres avantages à pratiquer le yoga de façon régulière. Ils dépendent également de la personnalité de chacun, puisque le yoga a un effet rééquilibrant et unifiant (« yug » = joug = unir en sanskrit). Le mieux est donc d’essayer et d’expérimenter…

Enfin, lorsque tu remarqueras que les effets commencent à se faire sentir dans votre pratique sportive, merci d’enrichir ce blog en les partageant ! Partage tes surprises avec nous ! C’est mon voeux le plus intense…

Namaste

Véro

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *