La confiance en soi 8. Le pouvoir de la « pensée créatrice » (2)

Je t’ai expliqué dans la 7ème partie du dossier ce qu’était la « pensée créatrice » et tu as donc pu te rendre compte à quel point son utilité était fondamentale. Tant dans ta vie que dans tes aventures tennistiques.

Voici aujourd’hui ma recette personnelle afin de jongler au mieux avec cette technique formidable. Rappelle-toi avant tout de bien développer ton pouvoir de ressenti, d’observation interne. C’est primordial.

1) Essaie dans un premier temps d’éprouver de la gratitude pour tout ce que tu vis.

Tu dois te lancer petit à petit pour savoir mieux cultiver la permanence de ce sentiment fertile, car c’est le moyen le plus efficace afin de couper court à toutes les spirales de pensées négatives qui te hantent sans relâche.

Je sais que la vie n’est pas simple mais il ne tient qu’à toi d’essayer au lieu de lever les yeux au ciel.

2) Ensuite, apprends à éviter de ressasser ce qui te blesse et te déplait. C’est un vieux réflexe humain à mettre auje pense donc je suis plus vite en veilleuse car il est stérile et n’apporte que des vibrations négatives.

Je sais que je bouleverse tes habitudes sans doute mais je désire vraiment t’aider à découvrir vraiment la personne formidable qui se cache au fond de toi et qui n’attend qu’à éclore pour de bon…

3) Une fois ces étapes franchies, il sera plus facile pour toi alors de tenter d’enlever la charge négative de ta « croyance limitante ».

La première chose à faire sera de l’identifier comme telle tout en travaillant ton don d’observation, de ressenti une fois encore.

Afin d’approfondir ton travail, essaie aussi de ressentir pourquoi cette pensée t »empêche d’évoluer, d’aller de l’avant. De te transformer aussi.

Une fois identifiée, reconnue, avec un peu d’expérience et de travail de re-création, tu pourras l’accepter sans l’analyser ou la juger et, ainsi, la faire disparaître en… « pleine conscience ».

Le fait de te recentrer sur ton ressenti au lieu de juger est libérateur car tu empêcheras ainsi ton mental de te jouer les scénarios avec lesquels il a pris la méchante habitude de t’ensorceler et… te faire tourner en rond.

roger coolL’image est peut-être un peu simpliste mais c’est comme si, bloqué dans ton travail, tu te décides de ranger ton bureau en désordre en mettant chaque chose à sa place. Comme par enchantement, tu parviens alors à terminer tes travaux en attente…

Pour la petite histoire, c’est en rangeant sa chambre après une défaite houleuse à l’entraînement  que, du haut de ses 15 ans, Roger Federer, adolescent insupportable sur le terrain, a décidé de changer définitivement son comportement…

4) Enfin, tâche de te concentrer sur une idée que tu as absolument envie de réaliser. Un objectif concret, précis, cohérent et positif.

« Que veux-tu vraiment? » interroge « le Secret ».

Ecris-le, répète-le comme un Mantra, visualise le résultat final positif et tremble déjà, dès le premier instant, du plaisir qu’il te procurera.

Le reste n’est plus qu’action et confiance. Une confiance grandissante. Tu sais cela aujourd’hui et, en plus, la pensée créatrice t’apprend à te « mettre en condition » de façon définitive.

A toi donc, également, de trouver ou créer les outils pour aller jusqu’au bout de ton objectif. Je t’y  aiderai aussi très bientôt.

eugenieTu as le choix de contrôler ton mental plutôt que d’être contrôlé par lui.

Le mental n’est que l’instrument et tu en es le maître.

Le mental est un instrument et la conscience ton essence.

Si tu acceptes l’envahissement de tes pensées, de ton mental, comme une fatalité, tu deviens inexorablement victime de toi-même. Mais si tu reconnais que tu crées, choisis et entretiens tes croyances, alors tu as un pouvoir sur elles et tu seras capable de les transformer.

Et n’oublie pas que si ton intention première est de te transformer en changeant ta manière de penser, il ne sert à rien de s’arrêter ou repartir en arrière car plus de la moitié du chemin est déjà parcourue…

Et c’est ainsi que de victime, tu deviendras créateur de ta vie, de ton existence même. En prenant alors conscience à quel point tout n’est que perception, ressenti.

« Stop thinking, start feeling »…

nous  a répété sans relâche Alain Goudsmet, formidable coach créateur de la Mentally Fit Institute où je me suis formé. Je comprends encore mieux pourquoi aujourd’hui.

Je terminerai cet article par une anecdote très personnelle qui tente de prouver toute la véracité de mes écrits.

L’an dernier, à cette même époque, une opération chirurgicale bénigne m’a obligé de rester physiquement inactif durant trois bonnes semaines. J’avoue que l’hypothèse même de cet arrêt forcé, pour l’hyperactif que je suis, ne me plaisait guère.

attirer l'autrePourtant, je me suis efforcé de rester serein, positif et « constructif » et c’est durant cette période que j’ai eu la révélation,  l’idée, de créer ce blog sur le mental au tennis.

Je l’ai imaginé, visualisé, rêvé une multitude de fois et j’ai eu le bonheur de rencontrer, via le Net, des entrepreneurs formidables qui m’ont permis de mener à bien mon projet.

Je sais aujourd’hui que ce ne sont que mes pensées créatrices qui les ont attirés vers moi.

Et je sais aussi que « l’épreuve » que j’avais à vivre m’a attiré « les preuves » que je pouvais réussir et aller au bout de mon rêve…

Exercice de la question qui fait grandir :

Aurais-tu la gentillesse de répondre à cette question et m’envoyer ta réponse en commentaire ?

« Quelle est la dernière fois que tu as fait quelque chose pour la première fois? »

Exercice de l’action « première fois » :

Donne-toi un temps limite (pas plus de deux semaines) pour dénicher une action que tu ferais pour « la première fois » et ensuite passe à l’action en suivant précisément les quatre points énoncés plus haut.

Profite un maximum de tous ces instants de préparation, de visualisation et de sensations et n’oublie pas que le principal reste le chemin que tu auras parcouru jusqu’à ton objectif.

Bon amusement…

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *