La confiance en soi 10. Sport, tennis et confiance

bjorn coolAprès ce long dossier sur la confiance en soi étudiée de manière générale, il est temps de voir quel impact réel elle a dans le domaine du sport et… celui du tennis en particulier.

Afin bien sûr aussi de savoir ce que tu devras réaliser afin de posséder enfin cet atout unique, celui d’avoir une confiance inébranlable en situation de match.

Tu comprendras bien vite aussi que tout ce que tu mettras en place afin d’obtenir une plus grande confiance en toi dans la vie te sera d’un immense apport dès que tu entreras sur le court et même avant tes rencontres.

Dans les années 80, le psychologue canadien, Albert Bandura, fut le premier à s’intéresser au sentiment de confiance en soi dans le milieu sportif.

Avec sa théorie sur l’« efficacité personnelle » (son concept très similaire à la confiance en soi…), il fut sans doute précurseur du nouveau courant de la pensée créatrice en avançant que la certitude d’une personne en ses propres capacités influencera ses comportements ainsi que… ses pensées.

Selon lui, le sentiment d’efficacité personnelle provient de quatre sources  qui permettent de le construire, le modifier et le faire évoluer :

  • sampras confiantLes succès antérieurs : Plus un sportif vivra un succès, plus il sera amené à croire en ses capacités personnelles. Voilà une théorie somme toute assez logique mais qui interpelle évidemment parce que l’on oublie parfois de continuer à bâtir sur ses succès antérieurs afin d’augmenter encore son niveau de confiance. Et que certains entraîneurs oublient trop souvent de trouver des situations afin de mettre les joueurs en situation de réussite…
  • La condition physique et émotionnelle : Lorsqu’un sportif ressent qu’il est nerveux (anxiété, stress, troubles personnels…) ou en mauvaise condition, il est amené à douter de ses compétences personnelles et donc sera plus facilement conduit à l’échec. Par contre, il sera plus enclins à croire au succès s’il n’est pas gêné par un tel état. A toi d’en tirer les conclusions qui s’imposent…
  • La persuasion verbale : A travers des suggestions, des avertissements, des encouragements, des conseils ou mora willdes interrogations données par un entraîneur, un coach ou un équipier, le sportif peut être amené à croire et se persuader qu’il a le potentiel pour effectuer avec succès un geste qui, auparavant, l’embarrassait. Le succès actuel de tous les blogs visant la motivation à l’extrême tenterait de prouver combien ce point semble capital aujourd’hui… De mon côté, je pense bien sincèrement que la motivation ne peut se développer sans une dose exceptionnelle d’enthousiasme personnel. Selon ma propre expérience, il ne sert à rien de pousser, haranguer un athlète qui, au départ, ne possède pas, en lui, une envie, un enthousiasme débordant.
  • smash macL’expérience vicariante (ou indirecte) : Le fait de voir un autre accomplir une tâche particulière peut faire croire à un sportif qu’il est capable, lui aussi, de réaliser la même performance. C’est le processus de « modélisation » bien connu dans le monde du développement personnel et utilisé notamment en Programmation Neuro-Linguistique (P.N.L.)… Prenons-nous assez de temps pour profiter activement (« créa(c)tivement »?) des prouesses de nos héros? Je sais pertinemment que je ne serais pas le même homme si je n’avais pas autant savourer le exploits de Björn Borg… Et toi?

Aux Etats-Unis, les études de la psychologue du sport Robin Vealey semblent approuver et renforcer les théories de Bandura mais elles ajoutent en substance :

  • l’importance d’un apprentissage social (rôle de la famille, de l’école et de l’entourage social) de la confiance en soi. Où est est-on aujourd’hui? La cellule familiale ou l’école apprennent-elles vraiment à développer la confiance? Petit pavé dans une mare déjà bien vaseuse…
  • et l’impact que peuvent avoir l’environnement (un sportif aurait plus confiance pour jouer à tel ou tel endroit) et la situation (il peut y avoir des faits de jeu qui augmentent le capital confiance) dans lesquels se déroule la compétition. Il est plus facile pour certaines équipes de jouer « à domicile » et tu as déjà certainement, toi aussi, ce sentiment d’un « jour favorable »…

djoko flowVealey ajoute que la confiance en soi dans le domaine du sport est un état qui est transitoire et directement en lien avec une situation compétitive particulière.

Elle annonce sur ce point tous les auteurs qui parleront de ce sentiment un peu particulier que chaque sportif a déjà connu. Cette sensation de toute puissance, de totale confiance et d’invulnérabilité appelée « le Flow« , l’Etat Idéal de Performance » ou « la Zone » dont je te reparlerai très bientôt aussi…

Mais les deux scientifiques persistent et signent d’un commun accord en affirmant que :

« la perception d’un niveau élevé de confiance en soi est idéalement requise pour une bonne performance. »

Encore et encore du travail de ressenti (« … feelings, ever feelings… »)  qui permet même à Albert Bandura d’y aller d’une exhortation ultime :

« Si le sportif ne croit pas qu’il peut obtenir les résultats qu’il désire grâce à ses actes, il a bien peu de raisons d’agir ou de persévérer face aux difficultés. »

Te voilà prévenu.

boum boumPour ma part, durant toute la préparation de ce dossier, une fois de plus, je me suis rendu compte de la cohérence indéniable de la méthode « P.R.O. », de la puissance du mot « action » et de l’apport indéniable d’une pratique régulière du yoga et de la re-création dont j’ai fait mes créneaux et dont je suis de plus en plus convaincu.

Tu auras remarqué toi aussi tous les rapprochements et les similitudes entre toutes les techniques proposées…

Il ne te reste donc qu’à passer à l’action une bonne fois pour toute non?

Et au diable tes préjugés…

« Ne vous préoccupez pas du résultat de vos actions, accordez simplement votre attention sur l’action elle-même. Le résultat arrivera de lui-même. » (Eckhart Tolle)

Exercice de la question qui fait grandir

  • Aurais-tu la gentillesse de répondre à cette question et m’envoyer ta réponse en commentaire ?

« Quel est le point qui t’a le plus marqué dans ce dossier et que voudrais-tu y ajouter? »

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *