Et si on parlait de latéralité…

fed cdContrairement à ce que beaucoup pensent, la latéralité ne se résume pas exclusivement à la préférence de chacun pour la droite ou la gauche au niveau de la main ou du pied.

L’être humain est ainsi fait que tout cela est bien plus complexe et aura une influence évidente sur la manière dont tu joueras au tennis.

Si tu veux progresser d’avantage, il s’agira de mieux te connaître encore sur le plan fonctionnel.

Et en tout premier lieu, comme le tennis est un des sports dans lequel la vue a une importance capitale (revoir l’article « tout est dans le regard… »)  il te faudra découvrir quel est ton œil directeur, parce que, pour tes yeux aussi, tu as une préférence, une latéralité.

Et en sachant que ton œil directeur fixe la balle et vise la zone à atteindre, tu comprendras l’utilité de connaître quel est le tien…

photo priseAnciennement, il était assez aisé de savoir quelle était ta préférence naturelle ; tu utilisais ton œil directeur pour regarder dans l’objectif  lorsque tu prenais une photo. Aujourd’hui, le numérique a changé la donne et tu cliques sur le bouton en regardant de tes deux mirettes la photo qui se présente sur ton écran…

oeil dir 2Pas d’excès de nostalgie inutile, pour reconnaître ton œil préférentiel, il te suffit alors de prendre une feuille de papier, d’y faire, au centre, un trou d’environ deux centimètres et de la tenir devant toi, les bras tendus, en visant un objet à travers le trou. Ensuite, tu rapproches la feuille de ton visage en restant attentif à continuer de fixer l’objet choisi. Ton œil directeur est celui vers lequel le trou se dirigera tout naturellement.

Ta carte personnelle, ta « fiche signalétique », s’est donc enrichie d’un nouvel élément capital : tu sais quel est l’œil qui dirige ton regard. Sache aussi pour la petite histoire que si, comme 70% de la population, tu as la main et l’œil préférentiels identiques, tu es appelé « homogène » et si, comme les 30% restants, c’est l’inverse que tu as observé, tu seras « croisé ».

doroIl est cependant amusant de constater un paradoxe intrigant comme je les aime : une étude réalisée il y a quelques années par Paul Dorochenko, ancien préparateur physique de Roger Federer et imminent spécialiste de la latéralité, a démontré que le Top 100 du tennis mondial masculin est croisé à 65%… Nadal et Federer en sont des exemples remarquables.

Ne t’inquiète pas si tu es « homogène », de grands champions le furent aussi. André Agassi, Stefan Edberg ou Gustavo Kuerten avait l’œil et la main préférentiels identiques…

En partant du principe que nous avons tous un « côté féminin », plus sensible, léger et créatif, et un « côté masculin », plus en puissance, Ronan Lafaix pousse l’analyse un peu plus loin en précisant que les joueurs des deux catégories « homogène » et « croisée » auront, dans leur jeu, des caractéristiques spécifiques.

  • Les « homogènes » (OG/MG et OD/MD) auront leur côté féminin en coup droit et au service et leur côté masculin en revers.
  • Les « croisés » (OG/MD ET OD/MG) auront leur côté féminin en revers et leur côté masculin en coup droit et au service.

Pour plus de précision encore, je te livre les caractéristiques spécifiques aux deux côtés :

  • jujule côté féminin se caractérise par peu d’amplitude au niveau des épaules en préparation, la main est mise en avant, l’œil reste dans la vision du jeu, la tête reste droite et le plan de frappe est très avancé, la balle étant prise très tôt. C’est le côté de la précision, l’amplitude venant à la fin du mouvement (exemple : le revers de Justine Henin superbement corrigé pas Carlos Rodrigues…).

 

  • coup droit nadalle côté masculin se caractérise, lui, par beaucoup d’amplitude en préparation, le bassin et les épaules sont placés en avant, l’œil suit l’impact de la balle, la tête est orientée vers ce point et le plan de frappe se situe plus sur le côté et perpendiculaire au nombril, la balle étant prise plus tard. C’est le côté de la puissance, il y a peu d’amplitude en fin de mouvement (exemple : le coup droit de Nadal et son accompagnement particulier…).

Je t’expliquerai très bientôt, dans un dossier « spécial service » très demandé, ce qu’il se passe lors de l’engagement pour les deux catégories…

Rejoignant les observations de Ronan Lafaix, une autre étude tout aussi sérieuse de la revue ITF (Sport and Coaching) n’hésite pas à parler de « côté fort » (masculin…) et de « coté faible » (féminin, sorry les filles…) en prétendant qu’il existe des latéralités favorables ou défavorables à certains coups…

patinagePour ma part, j’ai un peu de mal avec cette vision de fort et de faible mais l’étude se révèle plus pertinente cependant en complétant les constatations au niveau de l’œil directeur par la révélation du « sens préférentiel de la rotation du bassin » si important en gymnastique ou en patinage artistique.

Tu découvriras ton côté préférentiel en faisant instinctivement un tour sur toi-même et en observant simplement dans quel sens tu tournes…

Plus de 55 % des joueurs de tennis ont un sens de rotation préférentiel à gauche (inverse des aiguilles d’une montre).

En partant du principe que tu te tournes d’avantage et plus facilement du côté de ton sens préférentiel, tu seras, par exemple, avantagé en coup droit et au service si ton côté directeur est à droite (pour les droitiers évidemment…).

A partir de toutes ces observations et ces constatations, je te laisse à tes propres conclusions par rapport à tes découvertes personnelles. Mais le principal est surtout de mieux te connaître, de réaliser ta fiche signalétique personnelle.

nadalChaque fonctionnement a ses forces mais aussi ses limites. C’est la nature qui t’a donné tes spécificités. Mais il est intéressant pour toi de connaître tes caractéristiques physiologiques afin de CONSTRUIRE ton tennis en harmonie avec ton corps.

Tu te dois d’aller dans le sens de ta nature. Tu bâtis ainsi ton cadre. Tu te laisses aller et c’est la magie de ton corps qui fait le reste.

N’hésite pas à en parler à ton professeur aussi.

nadal signeNadal est droitier au départ. As-tu été étonné de le voir signer les autographes de la main droite?… Et pourtant, il joue de la main gauche. Contrairement à une rumeur trop répandue, personne ne l’y a obligé. Il jouait des deux mains et a dû choisir à un moment donné.

En réalité, il n’y a pas de règle. C’est la recherche et l’expérience qui t’apporteront la vérité.

Et à partir de là, tu pourras progresser encore.

Bon travail.

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *